Lendemains
L'assemblage final Le spectacle Le livre
 
 


La patrouille de lecture a fini de délibérer, sélectionner, retrancher parmi la masse de contributions reçues*. François Chaffin a sorti son meccano et de tout ceci a assemblé un texte de théâtre, qui sera porté sur scène au Théâtre des Trois vallées à Palaiseau fin novembre 2003.
En avant-première pour les participants et les visiteurs du site, voici ce texte ultime. Ses premières lignes figurent ci-dessous, pour lire l'intégrale, chargez le fichier PDF correspondant en cliquant ici :Formulaire à télécharger(120 k, Acrobat Reader indispensable, normalement inclus dans votre navigateur, sinon disponible gratuitement en suivant le lien au bas de cette page).



Le chant des brise-si

 

Le chœur (ad libitum repetitas)

Si,
Si,
si j’étais…
Si j’étais…
Si,
Le,
Si,
Le monde ?

Adam 1 ( par-dessus le chant du chœur)

Une clef à pipe m’ouvre la grande porte que j’ai créée moi-même. C’était hier et je la voulais de chêne sculptée de spirales s’envolant dans un ciel que j’avais voulu rouge, rose, orange et jaune. Cette porte est celle du monde, celle de mon esprit, celle de mes rêves, celle du monde que je suis. Pourquoi une porte si massive que l’on puisse ouvrir par une simple clef à pipe ?

Ève 1 (par-dessus le chant du chœur)

Et après ? On est des bêtes d’instinct qui exècrent le conditionnel, qui ne font aucune supposition et que la consigne agace. Les bêtes de terre ne sont pas conformes à leur modèle d’origine parce qu’elles communiquent entre elles et qu’elles ébruitent les rumeurs de l’homme. Elles ne sont pas vues mais repérées, chassées, tuées, parce qu’elles trahissent le vrombissement de la terre, elles sont le mobilier ambulant du genre humain, leur cahote chantante…

Adam 1 (par-dessus le chant du chœur)

Croyez-moi, si vous voulez que votre monde voie le jour… envisagez l’échec !

Adam 2 (par-dessus le chant du chœur)

Moi le roi du pétrole, de la bombe H
Mes turgescences
Mes éruptions
Gros plein de gaz
Prêt au décollage
À l’explosion
Au réchauffement
À l’effet de serre.

Adam 1 (par-dessus le chant du chœur)

Sur ma rotondité plastique
De bon vivant
De joyeux crevard
Mes touffeurs, mes verdeurs, mes sables, mes eaux, mes souffles
Ma surface
Ma mégalo
Où qu’on gambade, où qu’on s’noie, où qu’on s’baise, où qu’on s’tue
Tous les jours ma pomme au vingt-heures
Et ma stabilité circulaire et rotative
J’te tourne autour, tu m’tournes autour
On s’en lasse pas
Répétition aube-crépuscule
Et hop toujours beau par temps découvert.

Adam 2 (par-dessus le chant du chœur)

On me croit inépuisable, je me sens épuisée ; on me dit infinie,
je me sens proche de l’abîme.

Ève 1 et 2 (par-dessus le chant du chœur)

Dans mon omnipuissance concentrique
Photogénique
Autosatisfaite enfin
Pas d’yeux, pas de bouche, pas d’oreilles
La leçon du bonheur
Mais des cimes, des failles, des plis et des entailles
Fichés dans ma bonhomie sphérique
De bon gros globe frissonnant
Auquel on s’accroche
Puisque va t’amuser à partir
Ou au ciel
Ou sur mars
Ou en orbite
Ou chez ta mère
Mais on en revient
On a neuf vies
Collés
Parasitaires
Terrestres
Les fous qui plus ils sont plus ils rient
Dans mon éclat à moi !

(Elles rient)

Adam 1 et 2 (par-dessus le chant du chœur et les rires)

Quant au sable, n’est-il pas là pour nous dire que nous ne sommes que poussière ? Pour nous rappeler, dans d’humbles sabliers, que nous ne pouvons pas maîtriser le temps ? Pour nous montrer la fragilité de nos traces qu’un simple souffle de vent suffit à brouiller ?

(Silence soudain…)

Le chœur

Et le chant du lufer,
Qui est un poisson qui ne chante pas,
Et de tous les poissons qui ne chantent pas,
Accompagnerait le clapotis de toutes les paupières
S’ouvrant sur la beauté du jour.

Adam et Ève 1 et 2

Et quoi ?
Je ne suis pas le monde moi.
Je suis l’être humain.
L’animal pensant !
Je ne suis pas Dieu !

Ève 2

Un matin, je me réveille monde, si j’en ai conscience, si j’ai une glace à proximité, si elle est à ma taille, je me regarde, et je vais dire : « Pas beau le monde ! Pas frais le monde ! ».

Le chœur

Le monde, hein, rien que ça ? Et puis quoi encore ?

Adam 1

Eh bien donc, si j’étais le monde, vois-tu, j’irais me déshabiller.


Pour lire la suite, chargez le fichier PDF (120 k) en cliquant sur le picto ci-contre :Formulaire à télécharger

Acrobat Reader indispensable, normalement inclus dans votre navigateur, sinon disponible gratuitement en suivant ce lien :

 

* Voici la liste des contributeurs, ceux dont on a préservé de larges extraits, ceux dont on a retenu quelques mots et tous ceux qui ont de toutes façons fait vivre ce projet par leur participation. (Merci de nous signaler toute omission ou erreur d'orthographe, qui sera réparée au plus vite.) 

Eric Adam, Agadir, Amazir, Andriafaly, Arcade, Philippe Arnoux, Lise Bailat, Patrice Bardou, Alain Beaufils, Brigitte Benard, Sandrine Bettinelli, Simone Blanc, Désirée Boillot, Anne Marie Boudet, Fadila Boudhane, Boufrizou, Mathilde Brandon, Joëlle Brethes, Philippe Brondeur, Romain Carvalho, Patrick Chambettaz, Gérard Chardin, Blandine Chevalier, Lucien Clerc, Sara Conti, Olivier Czuba, Dam, Marion Darche, Valérie Dassonville, Blandine de Quillacq, Jean-Claude Desperrier, Marie Dey, Catherine d'Humieres, Damien Diaz, Djara, Aurelle Doazan, François Dulacq, Lydie Dupont, Elia Dzome, Justin Ella, Leonidas Ellos, Faust, Denis-Jacques Fleurot, Arnaud Florand, Stéphanie Fontez, Gilbert Fourcaud, Brigitte Francois, Freestyl'her, Vincent Garand, Maurice Garrigues, Jean-Charles Gaumé, Sylvie Genet, Boris Gillot, Franck Girard, Jean-Luc Girves, Yohann Granquenne, Pierre Guillaumin, Halleg, Bertrand Hiraux, Marie-Pierre Humbert, Icare, Issa, Anne-Bénédicte Joly, Olivier Kabore, Margaux Kaïk, Nanitelamio Kangou, Benoit Kongbo, Laegduiw, Stéphanie Laffargue, Julie Largillière, Xavier Le Floch, Estelle Lemesle , Philippe Leroyer, Mme Lodulac, Francisco Lopes, Bertrand Loze, Jacques Lucchesi, Danielle Maignal, Marie-Henrie Majorel, Maliza, Sylvain Marcou, Mare, Georges Mathieu, Mohammed Mayoub, Cecile Menanteau, Jean-Clément Mengue, Patrice Messi, Henri Micaux, Alexandre Moreau, Valérie Mouton, Myou, Séverin N'gatta, One, Isabelle Paillard, René Palazzi, Arnaud Petit, Joëlle Philippe-Cugny, Pique-la-lune, Alexandra Pirotti, Altin Pleqi, Lili Pollet, Marie-Françoise Poulain, Rektor, Assia Rguibi, Gaelle Riviere , Jacques Robert, Emma S., Etienne Salle, Julie San, Bertrand Serrou, J-P. Steck, Tchetche, Patrick Tillard , Tino, Shona Touitou, Laure Traore, Ulysse, Hang Ung, Emmanuelle Urien, Philippe Vallet, Marc Verhaverbeke, Jacques-Hubert Vermersch, Lou Vernet, Vida, Vieux Nguetcheu, Paul Henry Vincent, Youn, Sabine X, Alioum Youssoufa.

Lire aussi :
Toutes les sélections de la patrouille de lecture
 # 1  (6 mai)
 # 2  (21 mai)
 # 3 
(04 juin)
 # 4 
(24 juin)
 # 5  (20 juillet)
 # 6  (août)

L'intégrale des contributions reçues
 vol.1  (mi-mars à début mai)
 vol.2  (courant mai)
 vol.3  (fin mai à début juillet, date de clôture)



Home

 page précédente | sommaire | prélude | faq | le projet | lectures/écritures | connexions | lendemains | mail